Loading...
Les Libyens de Tunisie2018-01-31T10:29:02+00:00

Project Description

Les Libyens de Tunisie

En 1969, le gouvernement libyen a été renversé par un jeune militaire, Mouammar Kadhafi, qui s’est fait connaître pour sa manière de gouverner répressive et excentrique. Kadhafi a gouverné la Libye comme un dictateur autoritaire pendant plus de 40 ans jusqu’à ce qu’il soit renversé en 2011 pendant le printemps arabe.

Durant le règne de Kadhafi, du pétrole a été découvert en Libye. Celle-ci est alors devenue le pays d’Afrique le plus riche. Kadhafi a mis en place de nombreux avantages sociaux pour le peuple libyen, notamment l’électricité gratuite, une partie des ventes nationales de pétrole déposées sur les comptes bancaires personnels de tous les Libyens, des subventions gouvernementales élevées sur les produits de base et des cadeaux en espèces pour les nouveaux parents. Cependant, avec le temps, le peuple libyen a commencé à découvrir la corruption, le mépris pour les droits de l’homme et l’oppression féroce exercée par Kadhafi

Alors que le printemps arabe de 2011 surprenait tout le monde, la Libye a occupé le devant de la scène à cause de la révolte qui s’est transformée en guerre civile sanglante faisant des milliers de morts et laissant une nation divisée suite au décès de Kadhafi. La nation libyenne a été fortement divisée tant sur des questions idéologiques que sur des appartenances tribales ou régionales. Depuis la fin de la guerre civile, des combats entre diverses milices éclatent encore régulièrement dans le pays.

Le pays n’a pas encore connu un gouvernement capable d’imposer efficacement la loi et l’ordre à une population lourdement armée. En conséquence, jusqu’à 2 millions de Libyens ont fui leur pays d’origine et se sont installés en Tunisie. On ne sait pas vraiment combien de Libyens vivent encore en Tunisie.

Les Libyens se sont installés dans plusieurs villes de Tunisie, notamment à Djerba, Zarzis, Sousse, Sfax, Mahdia, Monastir, Nabeul et Tunis. Des Libyens plus pauvres et plus vulnérables vivent dans les zones autour de Médenine et de Tataouine.

Les Libyens de Tunisie sont issus de toutes les classes sociales et de toutes les tribus libyennes. Beaucoup sont venus en Tunisie pour fuir les zones de conflit ou pour bénéficier de soins médicaux. D’autres sont d’anciens partisans du régime de Kadhafi qui ont dû fuir car ils craignaient pour leur vie.

Lorsqu’ils sont arrivés en Tunisie, la majorité des Libyens était plutôt aisée financièrement. Mais avec le temps, le chaos continuel et le violent conflit faisant rage en Libye, la vie est devenue difficile pour certains. Ceux qui ne disposent plus de ressources financières suffisantes ont déménagé dans des régions où les prix sont moins élevés. Bon nombre de ceux qui s’étaient installés dans la capitale, Tunis, ont déménagé dans de plus petites villes. A cause du gel des retraits d’argent en Libye, il a été difficile pour les libyens vivant en Tunisie de disposer d’argent, d’autant que seule une minorité dispose de ressources financières régulières.

Théoriquement, tous les libyens sont musulmans. Les musulmans suivent les enseignements de Mahomet, qui a vécu entre le 6ème et le 7ème siècle en Arabie Saoudite. Ils croient en un Dieu unique, qu’ils appellent Allah (ce qui signifie « Dieu » en arabe). Le jour du jugement, tous les hommes seront jugés pour leurs actions et Allah accueillera au paradis ceux dont les bonnes actions dépassent les mauvaises. Dans le cas contraire, la sentence sera l’enfer éternel. Afin d’obtenir le salut, les musulmans doivent respecter les cinq piliers de l’Islam : prier cinq fois par jour, jeûner du lever au coucher du soleil durant le mois de Ramadan, donner aux pauvres, et si possible, effectuer un pèlerinage à la Mecque au moins une fois dans leur vie. Pour eux, Jésus était un prophète, mais ses enseignements sont inférieurs à ceux de Mahomet.

Actuellement, à cause des rivalités et des luttes intestines pour le pouvoir, la situation en Libye reste instable et changeante. Les Libyens qui vivent en Tunisie ont besoin de réconfort alors qu’ils pleurent leur pays. La plupart ont encore des liens étroits avec leurs familles et leurs proches restés en Tunisie, et s’inquiètent pour leur sécurité. Ils sont en manque de relations, et les tunisiens ne font pas vraiment attention à eux. Eux et leurs enfants auraient également besoin d’un accompagnement psychologique et de guérison. De nombreux enfants souffrent d’énurésie, de cauchemars et d’anxiété. Ces enfants ont également besoin de recevoir une éducation et d’être entourés. Ils ont besoin de l’évangile. Il n’y a qu’une poignée de chrétiens en Libye, et moins encore en Tunisie.

  • Priez que les Libyens de Tunisie soient en contact avec l’Evangile de Jésus Christ et qu’ils L’acceptent comme leur sauveur.
  • Priez pour que la paix puisse revenir en Libye.
  • Priez pour la réconciliation et le pardon entre les différentes familles, les différentes tribus et les différents peuples.
  • Priez pour que les lybiens de Tunisie, au milieu de leur douleur et de leurs traumatismes, fassent l’expérience du réconfort et de la puissance de guérison de Jésus Christ.
  • Priez pour les quelques croyants lybiens. Qu’ils aient du courage, une foi croissante et de la persévérance.
  • Priez que le Seigneur conduise l’église tunisienne à aller vers ses voisins libyens et à les aimer

Les Libyens de Tunisie

En 1969, le gouvernement libyen a été renversé par un jeune militaire, Mouammar Kadhafi, qui s’est fait connaître pour sa manière de gouverner répressive et excentrique. Kadhafi a gouverné la Libye comme un dictateur autoritaire pendant plus de 40 ans jusqu’à ce qu’il soit renversé en 2011 pendant le printemps arabe.

Durant le règne de Kadhafi, du pétrole a été découvert en Libye. Celle-ci est alors devenue le pays d’Afrique le plus riche. Kadhafi a mis en place de nombreux avantages sociaux pour le peuple libyen, notamment l’électricité gratuite, une partie des ventes nationales de pétrole déposées sur les comptes bancaires personnels de tous les Libyens, des subventions gouvernementales élevées sur les produits de base et des cadeaux en espèces pour les nouveaux parents. Cependant, avec le temps, le peuple libyen a commencé à découvrir la corruption, le mépris pour les droits de l’homme et l’oppression féroce exercée par Kadhafi

Alors que le printemps arabe de 2011 surprenait tout le monde, la Libye a occupé le devant de la scène à cause de la révolte qui s’est transformée en guerre civile sanglante faisant des milliers de morts et laissant une nation divisée suite au décès de Kadhafi. La nation libyenne a été fortement divisée tant sur des questions idéologiques que sur des appartenances tribales ou régionales. Depuis la fin de la guerre civile, des combats entre diverses milices éclatent encore régulièrement dans le pays.

Le pays n’a pas encore connu un gouvernement capable d’imposer efficacement la loi et l’ordre à une population lourdement armée. En conséquence, jusqu’à 2 millions de Libyens ont fui leur pays d’origine et se sont installés en Tunisie. On ne sait pas vraiment combien de Libyens vivent encore en Tunisie.

Les Libyens se sont installés dans plusieurs villes de Tunisie, notamment à Djerba, Zarzis, Sousse, Sfax, Mahdia, Monastir, Nabeul et Tunis. Des Libyens plus pauvres et plus vulnérables vivent dans les zones autour de Médenine et de Tataouine.

Les Libyens de Tunisie sont issus de toutes les classes sociales et de toutes les tribus libyennes. Beaucoup sont venus en Tunisie pour fuir les zones de conflit ou pour bénéficier de soins médicaux. D’autres sont d’anciens partisans du régime de Kadhafi qui ont dû fuir car ils craignaient pour leur vie.

Lorsqu’ils sont arrivés en Tunisie, la majorité des Libyens était plutôt aisée financièrement. Mais avec le temps, le chaos continuel et le violent conflit faisant rage en Libye, la vie est devenue difficile pour certains. Ceux qui ne disposent plus de ressources financières suffisantes ont déménagé dans des régions où les prix sont moins élevés. Bon nombre de ceux qui s’étaient installés dans la capitale, Tunis, ont déménagé dans de plus petites villes. A cause du gel des retraits d’argent en Libye, il a été difficile pour les libyens vivant en Tunisie de disposer d’argent, d’autant que seule une minorité dispose de ressources financières régulières.

Théoriquement, tous les libyens sont musulmans. Les musulmans suivent les enseignements de Mahomet, qui a vécu entre le 6ème et le 7ème siècle en Arabie Saoudite. Ils croient en un Dieu unique, qu’ils appellent Allah (ce qui signifie « Dieu » en arabe). Le jour du jugement, tous les hommes seront jugés pour leurs actions et Allah accueillera au paradis ceux dont les bonnes actions dépassent les mauvaises. Dans le cas contraire, la sentence sera l’enfer éternel. Afin d’obtenir le salut, les musulmans doivent respecter les cinq piliers de l’Islam : prier cinq fois par jour, jeûner du lever au coucher du soleil durant le mois de Ramadan, donner aux pauvres, et si possible, effectuer un pèlerinage à la Mecque au moins une fois dans leur vie. Pour eux, Jésus était un prophète, mais ses enseignements sont inférieurs à ceux de Mahomet.

Actuellement, à cause des rivalités et des luttes intestines pour le pouvoir, la situation en Libye reste instable et changeante. Les Libyens qui vivent en Tunisie ont besoin de réconfort alors qu’ils pleurent leur pays. La plupart ont encore des liens étroits avec leurs familles et leurs proches restés en Tunisie, et s’inquiètent pour leur sécurité. Ils sont en manque de relations, et les tunisiens ne font pas vraiment attention à eux. Eux et leurs enfants auraient également besoin d’un accompagnement psychologique et de guérison. De nombreux enfants souffrent d’énurésie, de cauchemars et d’anxiété. Ces enfants ont également besoin de recevoir une éducation et d’être entourés. Ils ont besoin de l’évangile. Il n’y a qu’une poignée de chrétiens en Libye, et moins encore en Tunisie.

  • Priez que les Libyens de Tunisie soient en contact avec l’Evangile de Jésus Christ et qu’ils L’acceptent comme leur sauveur.
  • Priez pour que la paix puisse revenir en Libye.
  • Priez pour la réconciliation et le pardon entre les différentes familles, les différentes tribus et les différents peuples.
  • Priez pour que les lybiens de Tunisie, au milieu de leur douleur et de leurs traumatismes, fassent l’expérience du réconfort et de la puissance de guérison de Jésus Christ.
  • Priez pour les quelques croyants lybiens. Qu’ils aient du courage, une foi croissante et de la persévérance.
  • Priez que le Seigneur conduise l’église tunisienne à aller vers ses voisins libyens et à les aimer